La cellulite est un caractère sexuel secondaire normal. Effectivement, il ne s’agit en aucun cas d’une anomalie ou d’une pathologie. Elle se présente chez de nombreuses femmes (et une petite proportion d’hommes), en particulier chez les femmes en âge de procréer. La cellulite est caractérisée par une apparence de peau irrégulière, bosselée ou capitonnée, souvent décrite comme ayant l’aspect de « peau d’orange ». On la retrouve plus particulièrement au niveau des hanches, des cuisses, mais celle-ci peut-être présente partout sur le corps. 

Or, les personnes atteintes de lipoedème décrivent fréquemment une apparence celluliteuse des zones graisseuses atteintes par la maladie.

Dans cet article, nous allons explorer en profondeur ce qui distingue la cellulite du lipœdème. Grâce à cette distinction, nous pourrons démêler les mythes courants et fournir des conseils pratiques pour mieux comprendre et gérer ces deux affections courantes.

lipoedeme cellulite

Qu’est ce que la cellulite ?

Définition et formation de la cellulite

La cellulite est une condition esthétique caractérisée par une apparence de peau irrégulière et bosselée, souvent décrite comme une peau d’orange. Elle se manifeste principalement sur les cuisses, les fesses, l’abdomen et parfois les bras. La cellulite résulte d’une accumulation de graisse sous la peau qui pousse contre le tissu conjonctif, créant une surface bosselée.

Cellulite schéma

Causes de la cellulite

Les causes de la cellulite sont multifactorielles et comprennent :

Causes hormonales

Les fluctuations hormonales, en particulier des hormones comme les œstrogènes, l’insuline, les catécholamines, la prolactine et les hormones thyroïdiennes, jouent un rôle clé dans la formation de la cellulite.

Causes génétiques

La prédisposition génétique influence la répartition des graisses, le métabolisme, la structure du tissu conjonctif et la circulation sanguine, tous impliqués dans le développement de la cellulite.

En bref, les femmes ne sont pas toutes égales face à la loterie génétiques. Certaines vont manifester une proportion importante de cellulite, indépendamment des autres facteurs, et certaines moins.

La cellulite est fonction du mode de vie

Un mode de vie sédentaire, une alimentation riche en graisses et en sucres, la déshydratation, le tabagisme et le manque d’exercice peuvent contribuer à l’accumulation de la cellulite.

La cellulite est fonction du système circulatoire

Une mauvaise circulation sanguine et lymphatique peut entraîner une rétention d’eau et une accumulation de toxines dans les tissus, favorisant l’apparition de la cellulite.

Stress ressenti et physiologique

Le stress peut entraîner des déséquilibres hormonaux et favoriser la rétention d’eau et de graisses.

Le stress peut être induit par une mauvaise adpatation à l’anxiété chronique mais pas que. En effet, le stress peut être également physiologique et cellulaire : virus, bactérie, parasites, défait de fonctionnement cellulaire, insuffisance ou déséquilibres des apports nutritionnels, radicaux libres en excès…

Formation de la cellulite

La cellulite se forme lorsque les cellules adipeuses sous-cutanées (graisseuses) augmentent en taille et en nombre, poussant contre le tissu conjonctif sous la peau. Ce processus entraîne une distorsion du tissu conjonctif et une réduction de l’élasticité de la peau. 

Bien entendu, ce phénomène est sous l’influence d’une partie non contrôlable, la génétique, les stresseurs environnementaux ou l’équilibre hormonal, et d’une partie contrôlable, notre hygiène de vie et la gestion de notre stress quotidien.

stade de la cellulite

Caractéristiques de la cellulite

Les caractéristiques physiques de la cellulite comprennent :

Apparence bosselée

La peau affectée par la cellulite présente une surface irrégulière avec des bosses et des creux, souvent comparée à la peau d’orange.

Localisation

La cellulite est le plus souvent visible sur les cuisses, les fesses, l’abdomen et parfois les bras. Mais en réalité, la cellulite peut affecter toutes les parties du corps à partir du moment où le tissu contient des cellules graisseuses.

Texture de la peau

La peau peut sembler plus molle ou moins ferme dans les zones touchées par la cellulite. Au toucher, la peau ressemble à de petites vaguelettes.

Sensibilité

Parfois, les zones affectées peuvent être sensibles ou légèrement douloureuses au toucher.

Bien que la cellulite soit normale, elle peut avoir un impact esthétique et affecter la confiance en soi de nombreuses femmes.

En effet, face à la cellulite, une industrie qui pèse plusieurs milliards propose des régimes, des massages, des appareils anti cellulites, des crèmes, de la liposuccion ou autres méthodes onéreuses. Si on propose des solutions pour l’éradiquer (soit disant passant, elles ne sont jamais efficaces ces solutions…), c’est que la cellulite est anormale ?

Voici la formule qui a été appliquée il y a quelques décennies pour transformer un phénomène physiologique en quelque chose de problématique.

Or, avec la démocratisation des réseaux sociaux, les femmes ont du mouron à se faire pour le futur. Photos et vidéos de corps retouchés ou filtrés, avec des angles de vue et des lumières avantageuses inhibant la cellulite… Le corps féminin est surexposé, les corps sont modifiés de façon à faire disparaître toute forme de trace de cellulite. 

A force de voir des corps lisses et uniformes, la femme reconstruit l’image mentale du corps féminin au travers d’un idéal inaccessible et non représentatif de la réalité. 

On comprend mieux les raisons du cercle vicieux entraînant une insatisfaction corporelle chronique pour toutes les femmes présentant de la cellulite, soit plus de 80% des femmes…

femme avec cellulite

Qu’est ce que le lipoedème ?

Définition du lipoedème

Le lipœdème est une maladie chronique et progressive caractérisée par une accumulation anormale de graisse sous-cutanée, principalement dans les jambes et parfois les bras. Contrairement à la graisse normale, cette graisse est souvent douloureuse et résistante à la perte de poids par régime et exercice. Le lipœdème touche principalement les femmes et est souvent lié à des facteurs hormonaux et génétiques.

cellulite lipoedème

Caractéristiques du lipoedème

Les caractéristiques du lipœdème incluent :

  1. Une symétrie bilatérale : La graisse s’accumule de manière symétrique sur les deux côtés du corps. Les zones touchées varient en fonction du morphotype de la maladie : fesses, hanches, cuisses, genoux, mollets, chevilles… Tant que le système lymphatique n’est pas abîmé, les mains et les pieds sont épargnés.
  2. Douleur : La graisse lipœdémateuse est souvent douloureuse au toucher et peut causer une sensation de lourdeur et de douleur spontanée. Les causes des douleurs sont à ce jour mal identifiées (inflammation, neurologique…).
  3. Tissu graisseux ferme : Le tissu graisseux est souvent plus ferme que la graisse normale et peut présenter une texture grumeleuse ou noduleuse.

Pour tout savoir sur le lipoedème, cliquez ici.

Les symptômes du lipœdème 

Les symptômes distinctifs du lipœdème comprennent :

  1. Oedème : Les membres affectés sont souvent enflés, surtout en fin de journée, quand il fait chaud, ou après une station debout prolongée.
  2. Ecchymoses spontanées : Les personnes atteintes de lipœdème ont tendance à se faire des ecchymoses facilement, au niveau des zones atteintes, en raison de la fragilité des capillaires sanguins.
  3. Mobilité réduite : La douleur et la lourdeur des jambes peuvent réduire la mobilité, modifier la posture, et limiter les activités quotidiennes.
  4. Aucun gonflement des pieds et des mains : Contrairement à l’œdème, le lipœdème n’affecte pas les pieds et les mains, qui restent de taille normale. Ceci est vrai à partir du moment où le système veineux et lymphatique ne sont pas altérés.

Quelle différence entre lipoedème et cellulite ?

La cellulite est-elle du lipoedème ?

Comme nous avons pu le voir précédemment, la cellulite est un phénomène normal et le lipoedème est une pathologie. La cellulite n’est donc pas du lipoedème. Qu’on en est en grande quantité ou non.

Néanmoins, la plupart des femmes atteintes de lipoedème se plaignent d’une cellulite exacerbée.

La cellulite présente en cas de lipoedème est secondaire à des facteurs génétiques, à l’accumulation de graisse sous-cutanée, aux nombreux désordres hormonaux et elle est emplifiée par la rétention d’eau et les oedèmes. Finalement, le lipoedème regroupe de nombreux facteurs favorable au développement de la cellulite.

Des différences de localisations

La cellulite apparaît généralement sur les cuisses, les fesses, l’abdomen et parfois les bras. Elle affecte principalement les zones où la graisse est naturellement plus présente chez les femmes. Elle induit une modification de la texture de la peau.

Le lipœdème affecte principalement les jambes (des hanches aux chevilles) et parfois les bras. Or, que le lipoedème soit associé à de la cellulite ou non, il va affecter principalement la forme de la jambe par l’accumulation de graisse malade cloisonnée. 

Différences esthétiques

La cellulite donne à la peau une apparence bosselée ou capitonnée, souvent comparée à la peau d’orange. La peau peut sembler irrégulière avec des creux et des bosses, et cette apparence peut varier en fonction des individus. La peau est molle mais souple.

Le lipœdème se manifeste par une accumulation de graisse ferme et grumeleuse sous la peau. Les membres affectés paraissent enflés et disproportionnés par rapport au reste du corps. La peau au-dessus de la graisse lipœdémateuse peut être lisse mais tendue.

La cellulite est grossière, dure et parfois regroupée en nodules.

les diététiciens sont des acteurs clé pour améliorer le lipoedème

Impact sur la santé

La cellulite n’a aucun impact positif ou négatif sur la santé des individus, si ce n’est l’impact psychologique lié à l’insatisfaction corporelle chronique.

Le lipœdème a des implications plus graves pour la santé. La maladie n’est pas dangereuse pour la santé en soi. Néanmoins, se sont les effets secondaires de la maladie qui peuvent l’être.

Le lipoedème peut causer une douleur chronique, une lourdeur et une sensibilité accrue dans les zones affectées. Le lipœdème peut également entraîner une mobilité réduite et un risque accru de troubles circulatoires. In fine, la peau peut être altérée et la personne atteinte d’un stade élevé peut présenter une dépendance, des troubles articulaires et des plaies chroniques avec un risque d’infection. Psychologiquement, le lipoedème peut entraîner de l’anxiété, de la dépression et une détérioration de la qualité de vie.

Pour empêcher cela, la nutrition peut vous aider. Pour en savoir plus, cliquez ici pour accéder à mon article.

Ces différences clés montrent que bien que la cellulite et le lipœdème puissent sembler similaires à première vue, ils diffèrent significativement en termes de cause, de localisation, d’apparence et d’impact sur la santé.

Lipoedème : un médecin en parle

Peu de personnes du grand public et peu de médecins connaissent le lipoedème. Cette maladie étant peu médiatisée, je profite de la diffusion d'un interview sur ce sujet pour faire le point sur la prise en charge du lipoedème. Le Dr Vignes, chef de Service de...

Plein les bottes du lipoedème ?

Qu'est ce que le lipoedème ? Le lipoedème est une pathologie fréquente mais sous diagnostiquée qui touche 1 femme sur 10. On l'appelle communément la maladie des "JAMBES POTEAUX". Il s'agit d'une pathologie génétique qui se déclare le plus souvent lors de...